L'entrée à l'école maternelle, le vécu de familles en situation de précarité - Université Sorbonne Paris Nord Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2015

L'entrée à l'école maternelle, le vécu de familles en situation de précarité

Florence Pirard
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 975081
Françoise Crépin
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 975082
Aurélie Morgante
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 975083
Marie Housen
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 975084

Résumé

Our paper aims at a better understanding of the way some families, especially those in precarious situations, deal with their children starting preschool in the Wallonia-Brussels Federation. It is part of a context characterized by a relatively early start of preschool (2 ½ years) and a massive attendance compared to participation rates in other European countries. For many children, starting preschool is the first life experience in a professional setting because in FWB, as in other countries where the ECEC services are divided, only a part of young children have access to daycare before preschool, the children of families in precarious situations being less represented. The results of our research based on interviews with parents, mainly mothers, show the difficulties in establishing a dialogue from the life experience of children in the educational institution which rarely seems visible and understandable despite the importance that participants attach to it. They lead us to re-examine the reception and education practices in the prospect of co-education, the initial training of the staff and to a larger extent the conditions for a continuous professional development.
Notre article vise à mieux comprendre le vécu des familles, en particulier celles en situation de précarité, lors de l’entrée de leur(s) enfant(s) à l’école maternelle en Fédération Wallonie Bruxelles. Il s'inscrit dans un contexte caractérisé par une entrée relativement précoce à l'école maternelle (2 ans et demi) et une fréquentation massive comparativement aux taux de participation enregistrés dans d’autres pays européens. Pour beaucoup d’enfants, cette entrée représente la première expérience de vie dans un cadre professionnel car en FWB, comme dans les autres pays où l’offre de services est divisée, seule une partie des jeunes enfants ont accès à une place en milieu d’accueil avant l’école maternelle, les enfants des familles en situation de précarité y étant les moins représentés. Les résultats de nos recherches fondés sur des entretiens à visée compréhensive menés avec des parents, essentiellement des mères montrent les difficultés à établir un dialogue à partir de l’expérience de vie des enfants dans l’institution éducative qui semble souvent peu visible et compréhensible malgré l'importance que les participants lui accordent. Ils nous amènent à réinterroger les pratiques d’accueil et d’éducation dans une perspective de coéducation, la formation initiale des professionnelles et plus largement les conditions d’un développement professionnel continu.
Fichier principal
Vignette du fichier
PIRARD.pdf (377.36 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01260036 , version 1 (21-01-2016)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01260036 , version 1

Citer

Florence Pirard, Françoise Crépin, Aurélie Morgante, Marie Housen. L'entrée à l'école maternelle, le vécu de familles en situation de précarité. Petite enfance : socialisation et transitions, Nov 2015, Villetaneuse, France. ⟨hal-01260036⟩
376 Consultations
692 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More